Errance à Rome

Posté le 20 mars 2008 par jmlpoesie dans Poésies d'ombre et de lumières

Errance à Rome

Je me suis bien promené d’abord

J’ai vu les gamines impatientes

Noyées dans la fontaine de Trévise

Leurs T-Shirts maculés collés à la peau

J’ai craché ma pièce seul et ébloui

En hommage aux colosses vomissant

Il m’a fallu m’égarer un peu aussi

Les pieds nus dans les chapelles sans ailes

Des prêtres aux mains bariolées

Mangeaient du pain rance et noir

En me montrant du cou les coupoles

J’ai levé la tête je n’ai rien vu

La première nuit je me suis assis

Au coin de la rue Del Arte je crois

J’ai vu la louve sombre asperger le ciel

Un enfant jouer encore avec du feu

Les sept collines tourner manège

Avant les sirènes et soudain le sommeil

J’étais le premier place St Pierre

Je n’ai pas attendu j’ai eu peur

J’ai couru pour m’échauffer

Les paparazzis m’ont laissé passé

J’ai pris ta main au moment de l’heure

La clameur de l’arène enfin

Avec les chrétiens cramés

Les juifs écartelés les lions tétanisés

Je foule le sable frais éclaboussé

Mes armes à main nues je suis prêt

Dans les cris de la foule je t’aperçois

Un sourire au bord du néant

Je rejoins les victimes et les sacrifices

Il n’y a pas d’autres places libres

Mon sabre s‘enfonce dans la légion

Les fantômes me parlent en latin je suis seul

Au milieu de l’arène tu n’es plus là

Le temps est venu du fleuve

De marcher sur les eaux vers la mer

Oublier les baisers et les massacres

Prendre le bateau pourrir sur le pont

Ouvrir le livre pour les rêves

En attendant Rome

Rome m’attend

Un Commentaire le “Errance à Rome”

  1. boulogne

    Cette poesie me rappelle quelque chose, c’est trés beau merci!

Répondre

D'autres nouvelles

Visiteurs(euses)

mars 2008
L Ma Me J V S D
« nov   nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Rêve

Je monterai dans l’arbre  Jusqu’au fait je serais vert  Accroché ...

Le doute

Petit à petit  Au goutte à goutte  Insidieusement subrepticement  Sous la perfusion lente ...

Homage à Ingrid Bettancourt…

Ingrid bien sur  Sur les murs de ta prison Les jours ne ...

Les méandres de la relativité

Une visite sur les terres Castillanes du mythe de Don Juan…

Invitation à la lecture La statue du commandeur Plantée dans le coeur ...

Peut-on encore écrire sur Jésus au delà des extrémismes et des religions… Je m’y essaye!

  Lettres ouvertes sur l’inconnu. Qui était tu toi le Fils L’oeuf du ...

Holocauste, génocides… Un poème quelques mots pour l’espoir…

Un matin dans la plaine   La maison La peur L’attente de l’inéluctable Les pas ...

Jeux de mots…

Salais marrants et moubles savants   Chercher chercher Mais surtout sans espoir Ne pas ...

La fenêtre

La Fenêtre         Une femme à la fenêtre agite ses beaux bras ...

Une visite à Salvador Dali…

Les couleurs de Dali (Ou peut-être inversement…) Imitant ceux d’avant Et même ...

Poésies d'ombre et de lumières

Trilogie des Maries

(En 20 lignes chacunes et sans verbe pour Marie car ...

Errance à Rome

Errance à Rome Je me suis bien promené d’abord J’ai vu ...

La dame au camélia…

Le Camélia et la Dame  Dans le brouillard des matins ...

Marylin Monroe… La poupée ne joue plus…

La poupée qui ne joue plus     Norma C un nom ...

Approcher le bleu dans la méditation et la nuit…

 B. L. E. U Bleu Mais quel bleu ? Le bleu du ciel changeant  Celui ...

Essentialiser… Ou les mots perdus…

Ne rien se dire Et ne rien dire Croire se comprendre Sans se ...

Poésie pour les enfants

Petite histoire en griMpant            sUr le      muR en en mangeant !   J’ai planté ...

Essentialiser… Ou les mots perdus… (Poésie minimaliste…)

Essentialiser… Ou les mots perdus… Ne rien se dire Et ne rien ...

Les cathédrales

Perspectives de Pierre  Elles émergèrent ainsi soudain de la terre Dans ...

L’amour pour mon fils de 7ans Joël… (Ecrit quand il en avait 5)

Joël   Avant toi il n’y avait rien Là A ta place dans mon ...

Un vieux rêve: Voler comme les oiseaux!

Le voleur de falaises   Je voudrais moi aussi m’élancer des falaises Comme ...

Le poids de la vie, le racisme, les différences… Révolte…

Quelques millions de petits nègres… Salutations poétiques très distinguées à Lady ...

Le réchauffement climatique, la pollution… Et notre inertie …

L’air de rien Respirer profondément Méditer dans le calme du souffle Tout en ...

llectures 2012 |
la belle brune |
Vickie Kappler |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | storyfiction
| MICKAEL FERRIZ
| Poésie de Joëlle HUGUES